Le tatouage est une représentation, une marque corporelle qui revêt un sens très précis. Ce dessin qui est habituellement décoratif et symbolique à la fois se réalise en insérant de l’encre dans la peau. Traditionnellement, il est effectué avec l’encre de Chine ou encore des encres à base de charbon ou de suie, et il ya peut de temps, l’habitude de la culture s’est penchée sur la réalisation avec des encres contenant des pigments industriels, ainsi que des solvants du même type. Ces encres existent en de nombreuses variétés de teintes qui diffèrent les unes des autres, et qui permettent de réaliser le motif qui aura été choisi par vous. Il existe aussi une encre transparente qui ne réagit qu’à la lumière noire : ce type de tatouage est appelé tatouage « UV » ou « Blacklight ». De par son origine, le tatouage est indélébile et est considéré comme un type de modification corporelle permanent. Les parties du corps ont de ce fait une importance et un rôle particulier à jouer sur la signification d’un tatouage homme pectoraux.

LES PECTORAUX, UN ENDROIT IDÉAL POUR UN TATOUAGE HOMME

Les pectoraux se trouvent sur la partie avant du torse d’un homme, qui se développe avec l’âge et qui caractérise sa force. Généralement se sont les sportifs qui ont des pectoraux très développés. Il y a donc une très grande fierté pour un homme de présenter à la gente féminine une poitrine bien musclée par des pectoraux solides. Contrairement aux hommes chétifs qui eux n’en ont pas. Un tatouage homme pectoraux ne sera donc pas fait au hasard. Le motif qui y sera effectué sera mûri et bien pensé. Dans les traditions ancestrales, le tatouage homme sur les pectoraux avait des motifs qui représentaient la force. Les guerriers se faisaient tatouer les pectoraux dans le but d’influencer leurs adversaires. C’est donc par la masculinité que le tatouage sur les pectoraux revêt un sens.

Au-delà de la force, l’homme se définit comme tel par rapport à la femme qu’il veut convoiter. Un beau tatouage sur les pectoraux se fera voir en tenue de maillot de bain, par les nageurs ou même par les lutteurs. Les motifs seront également sélectionnés par rapport à l’objectif à atteindre. Pendant la période de l’esclavage, les pectoraux étaient également utilisés pour apposer des marques dites contraignantes sur le corps de ces derniers afin qu’ils se fassent remarquer très facilement.